Le pari de l’avenir

La municipalité doit offrir les meilleures conditions d’apprentissage aux jeunes Martignassais, qui seront au centre de toutes les attentions. Nous accompagnerons le centre socioculturel « Les Terrasses » dans ses actions.


PETITE ENFANCE

  • Amplifier la semaine de la petite enfance
  • Encourager la diversité des modes de garde et accompagner les recherches

ÉDUCATION

  • Moderniser les écoles Jean de la Fontaine et Jean Castagnet selon un plan pluriannuel, avec en priorité la rénovation des sanitaires
  • Agrandir et végétaliser les cours de récréation des écoles Aimé Césaire et Flora Tristan pour l’épanouissement de nos enfants > îlots de fraicheurs
  • Regrouper les deux centres de loisirs au sein du futur parc sur l’ancien site Alema, ce qui permettra d’apporter un meilleur cadre aux plus petits et de générer des économies pour la commune
  • Assurer le service minimum d’accueil en concertation avec les agents de la ville
  • Éditer le guide des écoliers à chaque rentrée des classes
  • Trouver des solutions pour proposer un programme natation aux écoliers
  • Agrandir la capacité du garage à vélos du collège en concertation avec le conseil départemental. Le Plan cyclable priorisera l’accès aux écoles de manière sécurisée

NOS JEUNES

  • Associer nos jeunes à la démocratie participative de la commune en créant le conseil municipal des jeunes
  • Favoriser l’accès à la culture, aux sports ou aux loisirs disponibles sur l’ensemble de la métropole, en adhérant au dispositif Carte Jeune de Bordeaux Métropole, jusqu’alors rejetée par l’équipe sortante
  • Proposer des bourses individuelles ou collectives pour les jeunes (au mérite, projet, voyage)
  • Mettre en place un tarif collégien pour la Lianes 11 en intra-Martignas

Promouvoir l’implantation d’un lycée intercommunal pour Martignas et Saint-Jean-d’Illac. 

La capacité maximale théorique de notre lycée de secteur Fernand Daguin à Mérignac est de 1500 élèves : à la dernière rentrée scolaire 1755 lycéens étaient inscrits et le phénomène va s’accentuer.